Délit d’entrave à l’IVG : une atteinte grave à la démocratie

Peu porté à prendre la parole sur les questions politiques sensibles, Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France, a pourtant écrit à François Hollande pour lui faire part de sa vive préoccupation au sujet de la proposition de loi « relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse ». Dans cette lettre rendue publique le 28 novembre, l’archevêque de Marseille accuse une « mise en cause des fondements de nos libertés ».

JAMAIS en France, le droit à la vie n’a paru aussi lié à la liberté de conscience et d’expression qu’avec le projet socialiste liberticide du délit d’entrave numérique à l’IVG. Le droit à la vie est le premier des droits, disait St Jean-Paul II, mais la liberté de conscience, précisait-il, est la base de tous les droits. Le gouvernement socialiste s’attaque aux deux. Les évêques de France ont raison d’y voir une remise en cause gravissime de deux principes fondamentaux de la société libre. Continuer la lecture de « Délit d’entrave à l’IVG : une atteinte grave à la démocratie »

« Et nous ne disons rien. » La grande leçon politique de Mère Teresa

Déjà béatifiée en 2003 par le pape Jean-Paul II, Mère Teresa sera canonisée par le pape François ce dimanche 4 septembre. Le témoignage de sa charité fut aussi un message de vérité.

LA PETITE SAINTE de Calcutta, fondatrice des Missionnaires de la charité, fut admirée par le monde entier pour son dévouement radical en faveur des plus pauvres. Son message d’amour et de paix n’avait pourtant rien de complaisant, et sa vérité fit grincer bien des dents, en particulier chez les faiseurs d’opinion ayant si souvent le mot « solidarité » à la bouche. Continuer la lecture de « « Et nous ne disons rien. » La grande leçon politique de Mère Teresa »

La CEDH confirme l’absence de droit au « mariage homosexuel »

Le 9 juin 2016, la Cour européenne a rendu sa décision dans l’affaire Chapin et Charpentier c. France (n°40183/07). Elle mettait en cause l’annulation par les juridictions françaises du « mariage de Bègles » célébré en 2004 entre deux hommes, en violation de la loi française. Continuer la lecture de « La CEDH confirme l’absence de droit au « mariage homosexuel » »

Non ! M. Frydman, la médecine « ne joue pas avec les lois de la nature »

Pourquoi on ne corrige pas les erreurs dans la nature en luttant contre les lois de la nature.

Ils sont 130 médecins déclarant avoir pratiqué l’assistance médicalisée à la procréation en ne respectant pas la loi (Le Monde du 17 mars). Ils demandent la levée des interdits, totaux ou partiels, de la loi française : sur le don d’ovocytes, sur l’analyse des chromosomes avant implantation de l’embryon pour parer aux risques éventuels d’anomalies, sur la conservation des ovocytes pour une fécondation éventuelle à venir, sur le don de sperme pour une femme célibataire quel que soit son mode relationnel, hétéro ou homosexuel… Continuer la lecture de « Non ! M. Frydman, la médecine « ne joue pas avec les lois de la nature » »

Euthanasie : ce qui va se passer

Le texte adopté en commission mixte paritaire sur la proposition Claeys-Leonetti le 21 janvier instaure un « droit de dormir avant de mourir ». Qu’en termes policés ces choses-là sont dites : ne dites plus « euthanasiez » ou « aidez au suicide », mais « endormez définitivement » ; ne dites plus « j’ai le droit de donner la mort », mais « j’ai l’obligation de soulager la souffrance », selon les mots mêmes de Jean Leonetti (Figaro, 21/01). Tugdual Derville dénonce le « flou dangereux de ce consensus au forceps » et il a raison. Continuer la lecture de « Euthanasie : ce qui va se passer »