Bergoglio : « Dans les difficultés politiques, revenir au meilleur possible »

Citation | Après des échecs politiques répétés, la tentation est grande de s’enfermer dans la surenchère idéologique et le radicalisme partisan. Hors de moi et de mes idées, point de salut. Cet orgueil désespéré confond le service du bien commun et la conquête du pouvoir, ce ne peut être une attitude chrétienne explique le cardinal Bergoglio. La véritable politique commence par accepter le réel tel qu’il est : « Chargeons-nous de la réalité qui nous incombe, commençons par en bas, faisons-le meilleur bien possible. »

« NOUS NE DEVONS PAS TOUT ATTENDRE de ceux qui nous gouvernent : cela serait infantile. […] Quand les violents se marginalisent d’eux-mêmes, quand les diffuseurs de confusion et de mensonges, ceux qui nourrissent une ambition strictement individuelle, continuent à envisager l’action politique pour ses seuls jeux de pouvoirs, nous, nous nous mettons au service du meilleur possible pour tous. Continuer la lecture de « Bergoglio : « Dans les difficultés politiques, revenir au meilleur possible » »

Béatitudes de l’homme politique

Ces « Béatitudes de l’homme politique » sont l’oeuvre du cardinal François-Xavier Van Thuân, un saint homme de Dieu qui a connu les prisons communistes. Le texte m’a été remis par Mgr Giampaolo Crepaldi, alors secrétaire du Conseil Justice et Paix et ancien collaborateur du cardinal.

ÉVEQUE de Nha Trang, archevêque coadjuteur de Saigon, de famille princière, François-Xavier Nguyen Van Thuân fut détenu treize années dans les prisons communistes du Vietnam avant d’être exilé à Rome. Nommé président du Conseil pontifical Justice et Paix par Jean Paul II, il est mort en 2002. Le pape François vient d’autoriser la reconnaissance de ses vertus héroïques, ouvrant la voie à une possible béatification. Continuer la lecture de « Béatitudes de l’homme politique »

Délit d’entrave à l’IVG : une atteinte grave à la démocratie

Peu porté à prendre la parole sur les questions politiques sensibles, Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France, a pourtant écrit à François Hollande pour lui faire part de sa vive préoccupation au sujet de la proposition de loi « relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse ». Dans cette lettre rendue publique le 28 novembre, l’archevêque de Marseille accuse une « mise en cause des fondements de nos libertés ».

JAMAIS en France, le droit à la vie n’a paru aussi lié à la liberté de conscience et d’expression qu’avec le projet socialiste liberticide du délit d’entrave numérique à l’IVG. Le droit à la vie est le premier des droits, disait St Jean-Paul II, mais la liberté de conscience, précisait-il, est la base de tous les droits. Le gouvernement socialiste s’attaque aux deux. Les évêques de France ont raison d’y voir une remise en cause gravissime de deux principes fondamentaux de la société libre. Continuer la lecture de « Délit d’entrave à l’IVG : une atteinte grave à la démocratie »

Les fondements de l’État de droit libéral

Discours du pape Benoît XVI devant le Bundestag, Berlin, 22 septembre 2011. La politique est un engagement à mettre en œuvre la justice et les conditions de la paix. Mais comment reconnaît-on ce qui est juste ? Les fondements du droit dans les sociétés européennes ne sont plus reconnus de manière évidente, depuis que la nature et la raison ne font plus référence.

C’EST POUR MOI UN HONNEUR et une joie de parler devant cette Chambre haute – devant le Parlement de ma patrie allemande, qui se réunit ici comme représentation du peuple, élue démocratiquement, pour travailler pour le bien de la République fédérale d’Allemagne. Je voudrais remercier Monsieur le Président du Bundestag pour son invitation à tenir ce discours, ainsi que pour les aimables paroles de bienvenue et d’appréciation avec lesquelles il m’a accueilli. En cette heure, je m’adresse à vous, Mesdames et Messieurs – certainement aussi comme compatriote qui se sait lié pour toute la vie à ses origines et suit avec intérêt le devenir de la Patrie allemande. Continuer la lecture de « Les fondements de l’État de droit libéral »

Benoît XVI à Ratisbonne : une critique de la raison occidentale

Le discours de Benoît XVI devant les universitaires de Ratisbonne a été interprété comme une insulte à l’islam, accusé de violence et de déraison. Mais le sujet principal du pape est ailleurs : sa réflexion est une critique de la raison moderne et secondairement, des dérives du monde chrétien quand il se coupe de la raison. Pour le dialogue entre les cultures et les religions, il faut revenir à la raison. Le message vaut d’abord pour l’Occident, et les catholiques eux-mêmes.

Benoît XVI croyait-il si bien dire ? C’était à l’université de Ratisbonne, le 12 septembre, devant un prestigieux parterre d’universitaires représentant le monde intellectuel. Le pape évoque l’union entre foi et raison, et l’enjeu de cette perspective pour la paix entre les civilisations. Continuer la lecture de « Benoît XVI à Ratisbonne : une critique de la raison occidentale »

Cardinal Ratzinger : Lettre aux évêques américains à propos de l’accès à la sainte communion des responsables politiques

Document | Un responsable politique favorable à l’avortement peut-il recevoir la communion ? Dans le cadre de l’élection présidentielle américaine de 2004, le cardinal Ratzinger a répondu aux évêques américains qui l’interrogeaient. On trouve dans sa réponse un éclairage sur les principes généraux de discernement concernant le soutien ou non que les catholiques peuvent apporter aux candidats à des élections sur cette délicate question.

Être digne de recevoir la sainte communion. Principes généraux

Continuer la lecture de « Cardinal Ratzinger : Lettre aux évêques américains à propos de l’accès à la sainte communion des responsables politiques »

Note doctrinale sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique

DOCUMENT | Les effets sociaux d’une conception relativiste du pluralisme sont tels que les catholiques ne peuvent plus prendre le risque de brouiller les consciences avec des compromis hasardeux. La vie chrétienne commande de défendre par son exemple, de manière juste, cohérente et proportionnée, la finalité éthique de l’ordre politique. Voici le document de référence des catholiques sur leur responsabilité dans la cité. Voulu par le pape Jean-Paul II, il a été signé par le cardinal Razinger en novembre 2002. Continuer la lecture de « Note doctrinale sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique »