La doctrine sociale de l’Eglise, boussole fiable pour notre temps

L’enseignement social chrétien répond aux inquiétudes de l’homme contemporain.

Chaque époque est marquée par une soif d’absolu. Le monde contemporain n’échappe pas à cette tension propre à l’homme qui cherche en lui-même des raisons de se dépasser. Mais l’homme moderne a rompu avec cette dynamique de l’histoire en absolutisant son désir lui-même : toute limite lui est devenue insupportable. Les grandes idéologies meurtrières du xxe siècle en sont témoins. Ce n’est plus l’homme qui passe infiniment l’homme, c’est son désir de possession qui le broie au point de réduire à néant tous ses espoirs. Paradoxe de la Modernité : en voulant se faire Dieu, l’homme a basculé dans le doute et la peur. Continuer la lecture de « La doctrine sociale de l’Eglise, boussole fiable pour notre temps »

Scouts d’Europe : le témoignage d’un parent inquiet

L’association des Guides et Scouts d’Europe (AGSE) a connu en 2008 une crise sans précédent. Le 15 mars de cette année-là, son assemblée générale annuelle devait rejeter le rapport moral de ses dirigeants, ouvertement contestés. L’enjeu dépassait le conflit interne, la crise, qui s’est finalement bien résolue, était celle d’un mouvement catholique traversé par les forces et les faiblesses de l’Église de France. Je connais bien l’AGSE : ancien membre de l’équipe nationale « route », j’ai voulu m’exprimer publiquement de manière très personnelle, en tant que père de deux enfants dans le mouvement. Sans cacher mon inquiétude : « On fantasme sur une menace intégriste, le vrai risque est un nivellement par le bas, en rupture avec l’histoire des Scouts d’Europe. »

CE N’EST PAS SANS RETICENCE que je m’exprime sur un différend interne au mouvement des Guides et Scouts d’Europe, qui a poussé de nombreuses parties prenantes à prendre position publiquement. Je le fais moins en tant qu’ancien du mouvement, que comme père d’un scout et d’un louveteau. J’ai été chef d’unité dans la branche aînée pendant quatre années et membre de l’équipe nationale Route, chargé de la pédagogie, sous l’autorité de Bernard You. J’appartiens dans ma ville au conseil pastoral d’une paroisse « ordinaire ». Continuer la lecture de « Scouts d’Europe : le témoignage d’un parent inquiet »

Morale et moralisme en politique : un bref rappel

Comment voter ? Avec raison, c’est-à-dire selon ses principes, mais dans le réel.

LE RESPECT des « valeurs » a émaillé le débat entre catholiques français durant la campagne de l’élection présidentielle. C’est heureux, tant la perte des finalités obscurcit aujourd’hui les esprits dominés par le souci du « faire » et le suivisme de l’opinion. Continuer la lecture de « Morale et moralisme en politique : un bref rappel »

Élections 2007 : comment discerner ?

Les élections 2007 approchent. Comment faire son choix parmi les candidats ? Paris Notre-Dame propose les éclairages du Service pastoral d’études politiques et de deux associations parisiennes, avec Hervé L’Huillier pour Évangile et Société et Philippe de Saint-Germain, directeur de la revue Liberté politique.

LA MESSE DE RENTREE des parlementaires a eu lieu le 10 octobre. La dernière de la législature, car, les élections législatives approchent et seront précédés de l’élection présidentielle. « L’Eglise ne peut ni ne doit prendre en  main la bataille politique, écrivait le pape dans l’encyclique Dieu est amour, mais elle ne peut ni ne doit non plus rester à l’écart dans la lutte pour la justice. » Mais comment choisir parmi ceux parmi ceux qui souhaitent représenter et servir la nation ? Pour éclairer la réflexion, nous avons interrogé le P. Mathieu Rougé, directeur du Service pastoral d’Etudes politiques, Philippe de Saint-Germain, délégué général de la Fondation de Service politique, et Hervé L’Huillier, président de l’association « Evangile et société ». Continuer la lecture de « Élections 2007 : comment discerner ? »

Benoît XVI à Ratisbonne : une critique de la raison occidentale

Le discours de Benoît XVI devant les universitaires de Ratisbonne a été interprété comme une insulte à l’islam, accusé de violence et de déraison. Mais le sujet principal du pape est ailleurs : sa réflexion est une critique de la raison moderne et secondairement, des dérives du monde chrétien quand il se coupe de la raison. Pour le dialogue entre les cultures et les religions, il faut revenir à la raison. Le message vaut d’abord pour l’Occident, et les catholiques eux-mêmes.

Benoît XVI croyait-il si bien dire ? C’était à l’université de Ratisbonne, le 12 septembre, devant un prestigieux parterre d’universitaires représentant le monde intellectuel. Le pape évoque l’union entre foi et raison, et l’enjeu de cette perspective pour la paix entre les civilisations. Continuer la lecture de « Benoît XVI à Ratisbonne : une critique de la raison occidentale »

Charles de Foucauld : « Les musulmans peuvent-ils devenir français ? »

[Document] — À la veille de la béatification du Père Charles de Foucauld, il m’a été donné de relire l’original d’un document peu connu, une lettre écrite par le saint ermite à René Bazin, dans la maison de l’écrivain lui-même, qui se trouve être un aïeul de ma femme. L’académicien sera l’auteur de la première — et indépassable — biographie de Foucauld. Oui, quoi qu’on ait dit, celui-ci voulait évangéliser les Touaregs. Sa méthode : inspirer confiance par l’exemple d’une vie droite et généreuse, « préparer la voie ». Relire Foucauld n’est pas anachronique, même s’il écrit avec les catégories de son temps : l’homme fut un mystique, mais un mystique incarné, un intellectuel précis. Quand l’intégration des musulmans à la société française ne cesse de créer des situations de plus en plus dramatiques, il est bon de retenir le message du « frère universel » qui, déjà, appelait les Français à être davantage chrétiens. PSG

10 novembre 2005
JESUS CARITAS,
Tamanrasset, par Insalah, via Biskra, Algérie, 29 juillet 1916*.

« Monsieur, je vous remercie infiniment d’avoir bien voulu répondre à ma lettre, au milieu de tant de travaux, et si fraternellement. Je pourrais, m’écrivez-vous, vous dire utilement la vie du missionnaire parmi les populations musulmanes, mon sentiment sur ce qu’on peut attendre d’une politique qui ne cherche pas à convertir les musulmans par l’exemple et par l’éducation et qui par conséquent maintient le mahométisme, enfin des conversations avec des personnages du désert sur les affaires d’Europe et sur la guerre. Continuer la lecture de « Charles de Foucauld : « Les musulmans peuvent-ils devenir français ? » »

Les principes non-négociables

L’Eglise soutient que des « principes non-négociables » constituent le socle fondateur de toute société libre. Ces normes universelles ne sont pas des slogans programmatiques, mais des guides pour l’action.

EN MATIERE POLITIQUE, quand il s’agit de choisir et de s’engager, l’Église n’impose pas de solutions, a fortiori de solutions uniques, en raison de l’autonomie de l’ordre temporel. En effet, celui-ci est régi par des impératifs sur lesquels l’Évangile n’apporte pas de solution toute faite. Le champ de l’Église est l’absolu ; le champ du politique est relatif. Continuer la lecture de « Les principes non-négociables »

Note doctrinale sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique

DOCUMENT | Les effets sociaux d’une conception relativiste du pluralisme sont tels que les catholiques ne peuvent plus prendre le risque de brouiller les consciences avec des compromis hasardeux. La vie chrétienne commande de défendre par son exemple, de manière juste, cohérente et proportionnée, la finalité éthique de l’ordre politique. Voici le document de référence des catholiques sur leur responsabilité dans la cité. Voulu par le pape Jean-Paul II, il a été signé par le cardinal Razinger en novembre 2002. Continuer la lecture de « Note doctrinale sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique »